Net-Economie

spimmer

Définition

Toute entité utilisant la technique du spim.

Comparer avec spammer.

Epoque du terme

2004 ?

spammer

Définition

Toute entité utilisant la technique du spam.

Comparer avec spimmer.

spim

En d'autres termes

SPam for Instant Messaging

Définition

Messages électroniques non sollicités transmis sur messagerie instantanée, par opposition au spam, transmis sur messagerie classique.

Le concept semble être apparu dès 1995 avec l'apparition des premières messageries instantanées grand public sur Internet (les services de communication instantanée existaient depuis les années 80 sur d'autres réseaux plus contrôlés comme Minitel), et avoir progressé peu jusqu'en 2002 lorsque des spammers ont commencé à tirer parti des services de communication Windows non protégés par un firewall pour envoyer directement des boîtes de dialogue (commande NET SEND) contenant leurs informations. La perception généralisée du procédé s'est généralisé en 2004 avec en particulier un procès intenté par Microsoft à l'encontre d'un ensemble de spimmers pour violation des conditions d'utilisation du service de messagerie instantanée Microsoft, intrusion (trespass) et d'autres motifs liés à leur pratique du spim.

Comparer avec spam.

Epoque du terme

2004 ?

infomédiaire

En d'autres termes

intermédiaire informateur

Définition

Entité exerçant une activité exclusive de médiation dans la fourniture d'informations (activité d'infomédiation).

A destination des marchands en ligne, l'infomédiaire fournit par exemple des bases de catalogues préunifiées et préformatées à partir des offres des fabricants de biens et services réels, tandis qu'à destination des chalands en ligne, l'infomédiaire fourni par exemple la comparaison des prix des marchands en ligne (comparateurs de prix, places de marché, services d'enchères), ou des services de guide ou annuaire, comme les moteurs de recherche.

Dans tout les cas, l'infomédiaire se caractérise par une absence de production propre et un métier reposant sur la transformation de contenus en ligne ou hors ligne préexistants: il s'agit donc d'une activité de type absolute player. Voir B2B2C.

absolute player

Définition

Variante de société pure player dans lequel Internet et les réseaux sont non seulement indispensables (caractéristique du pure player), mais qui ne proposent aucun bien ou service hors du réseau.

Comparer avec infomédiaire.

Epoque du terme

2004

gray market

En d'autres termes

marché gris

Définition

Voir "marché gris".

marché gris

Définition

Commercialisation de produits matériels ou logiciels de marque importés dans un pays ou une région sans autorisation préalable de la part du constructeur ou éditeur propriétaire de ces produits.

Cette pratique peut, selon les cas, être légale ou illégale (exportations vers les pays sous embargo) et, lorsqu'elle est légale, peut entrer en conflit avec des engagements requis par les accords de distribution des éditeurs ou constructeurs concernés, et impliquer ainsi malgré tout la responsabilité des dirigeants de l'entreprise qui la pratique.

Ainsi, alors que dans la plupart des cas, la commercialisation d'un produit dans l'un des pays de l'Union européenne permet sans restriction sa commercialisation dans tous les autres pays de l'union si l'acquéreur n'a pas été lié par un contrat spécifique, les constructeurs prévoient généralement pour leurs offres spéciales des conditions particulières accessibles seulement à un réseau de distribution sélective, qui s'interdit entre autres, en contrepartie des avantages fourni par le constructeur, de bénéficier de ce mécanisme. Voir à ce propos la notion d'OPG ou SPQ.

Par généralisation, le terme est parfois employé, notamment par les promoteurs de la distribution sélective, pour toute forme de distribution même dans le pays auquel les marchandises sont destinées, et même lorsque la loi l'autorise expressément, dès lors que cette distribution a lieu hors du réseau de distribution sélective. Ainsi selon l'AGMA : The "gray market" consists of branded products diverted from normal or authorized distributions channels. The move can take place in the country of product origin or across international borders.


Du point de vue de la terminologie, le nom fait évidemment référence à ce status intermédiaire entre le marché noir, illégal, et le marché normal, considéré comme "blanc" par opposition. Le terme anglais usuel est "grey market", ou "gray market", les deux orthographes étant utilisées à peu près en proportions égales. Voir AGMA.

Le terme existe également, et fait dans ce contexte l'objet d'une définition légale, dans le domaine finance / bourse, sans rapport avec le marché gris dans le secteur de la distribution informatique.

grey market

En d'autres termes

marché gris

Définition

Voir marché gris.

Adele

En d'autres termes

ADministration ELEctronique

Définition

Voir @dele.

m-business

En d'autres termes

mobile business

Définition

Variante de l'e-business centrée sur les dispositifs mobiles: téléphones, PDA et ordinateurs portables, caractérisés par des capacités matérielles réduites et une connectivité intermittente. Voir "e-business".

« premier‹ précédent123456789suivant ›dernier »

Get started with Drupal 7

Marques les plus citées

toutes les marques

acheter sur OSInet

Accès direct

Recherche

Le mot du jour

ADO.NET

Active Data Objects .NET

in | |

Version .NET d'ADO, apportant plus d'interopérabilité par un support natif XML, et l'extension du mode déconnecté. 

Syndiquer le contenu

Dernières définitions

Chrome - Chromium - digitaalisen kuilun - ghetto sharding - HTTP - MongoDB - PNaCl - QUIC - Skia - SPDY

Un mot au hasard

programmation fonctionnelle  

Alertes CERTA