SGBD

Postgres

En d'autres termes

Post-Ingres (après Ingres)

Définition

SGBD expérimental tiré d'Ingres, et à la base du SGBD Illustra d'Informix, ultérieurement racheté par IBM.

Comparer avec Postgres95, PostgreSQL.

Epoque du terme

1986-1994

SeQueL

En d'autres termes

Structure English Query Language

Définition

Langage de manipulation de données d'IBM (Chamberlin / Astrahan) dérivé du projet Square de 1973 (Chamberlin / Boyce), par l'utilisation de mots-clefs anglais plus simples et de nouvelles idées comme la clause GROUP BY

SeQuel a ensuite évolué pour devenir SQL. Il y a donc une référence au second degré dans ce nom : "Sequel" signifie "suite" et SeQueL est une suite de Square.

Voir "SQL".

Epoque du terme

1976

ADTG

En d'autres termes

Advanced Data Table Gram

Définition

Format binaire compact de représentation des jeux de données (recordset) ADO. Voir "ADO".

Nile

Définition

Nom de code d'OLE DB avant son lancement.

ICS

En d'autres termes

Information Control System

Définition

SGBD primitif dont le moniteur de transaction devait en 1968 devenir IMS, sans doute la plus ancienne base de données en production encore active au début du XXI° siècle.

Epoque du terme

1966

IMS

En d'autres termes

Information Management System

Définition

SGBD primitif créé par une équipe mixte d'IBM, Rockwell et Caterpillar, dérivé notamment d'ICS.

Comparer avec IDS.

Epoque du terme

14/08/1968

IDS

En d'autres termes

Integrated Data Store

Définition

SGBD primitif créé par une équipe de General Electric menée par Charles Bachman durant les années 60. Comparer avec IMS.

Epoque du terme

mi-60s

fine-grained transaction

Définition

Voir coarse-grained transaction.

System/R

Définition

Le premier SGBD relationnel, créé par IBM.

Historiquement, le nom en "R", plus que du mot "relationnel", provient du fait qu'il a résulté de la fusion des travaux de deux groupes, RSS et RDS concernant l'un le langage, l'autre l'accès aux données. Une partie du code de System/R se retrouve dans SQL/DS. Voir SeQueL.

Paradox

Définition

SGBD relationnel en mode fichier d'Ansa Software, société rachetée par Borland en 1987.

Borland a ensuite développé Paradox pour DOS, OS/2, et Microsoft Windows, puis l'a cédé à Corel en 1996 pour faire face à ses difficultés financières de l'époque.


Opinion subjective : Paradox pour Windows est le meilleur SGBD relationnel desktop jamais publié, avec

  • des fonctions relationnelles bien supérieures à tous ses concurrents dès l'origine (R:Base, dBase DOS, Access, Foxpro).
  • une conception de l'interface utilisateur (Paradox Windows) avec une génération d'avance par rapport à Access, qui exploite un modèle plus ancien (sous-formulaires) comparable à celui de Paradox DOS
  • un langage de programmation puissant et simple (ObjectPAL)

Voir BDE, Wiley.

« premier‹ précédent456789101112suivant ›dernier »

Get started with Drupal 7

Marques les plus citées

toutes les marques

acheter sur OSInet

Accès direct

Recherche

Blog développeurs

Le mot du jour

NNCNA

Nortel Networks Certified Network Architect

in | |

 

Syndiquer le contenu

Dernières définitions

Chrome - Chromium - digitaalisen kuilun - ghetto sharding - HTTP - MongoDB - PNaCl - QUIC - Skia - SPDY

Un mot au hasard

IP : Internet Protocol  

Alertes CERTA