nf

grammaire sans contexte

Définition

Forme la plus utilisée de spécification d'un langage informatique, qu'il soit de programmation ou autre. Une grammaire sans contexte (CF grammar) est composée de "productions", elles-mêmes composées:

à gauche (left-hand side)
d'un symbole non-terminal
à droite (right-hand side)
d'une séquence vide ou non de symboles terminaux ou non-terminaux.

Les symboles sont pris dans un alphabet spécifique, appelé l'univers de la grammaire. Voir jeton.

authentification

Définition

Action consistant à établir la véracité d'une identification préalablement fournie.

non-répudiation

Définition

Voir répudiation.

répudiation

Définition

Action consistant à dénier avoir émis ou reçu un message. La propriété normalement recherchée dans un système de communication est la garantie de non-répudiation. Elle est obtenue de la manière la plus simple pour l'émetteur lorsque celui-ci signe un message incluant un horodatage avec sa clef secrète.

génération de code

Définition

Etape d'un compilateur multipasses assurant la transformation du fichier de symboles ordonné produit par les analyseurs en code machine propre à l'exécution. Voir "compilateur".

génération

Définition

Voir "langage".

clef secrète

Définition

Dans le contexte cryptographique général, il s'agit du secret partagé utilisé dans les algorithmes à clef secrète.

Dans le contexte du chiffrement à clef publique, on trouve fréquemment le terme pour désigner la clef privée.

clef privée

Définition

Propriété secrète d'une entité communicante, utilisée pour signer les messages dont elle souhaite permettre l'authentification par les destinataires, et pour lire les messages confidentiels qui lui sont adressés. Voir chiffrement à clef publique.

clef publique

Définition

Propriété publiée d'une entité communicante, utilisée par les tiers pour vérifier les messages signés par celle-ci avec sa clef secrète et pour lui communiquer des messages destinés à être lus par elle seule.

Voir chiffrement à clef publique.

Robinson (règle de)

Définition

Règle d'unification utilisée en logique formelle pour calculer la valeur de vérité d'une proposition. Son application permet en effet des chaînes de résolution plus courtes que l'application de la logique conventionnelle (modus ponens, modus tollens, etc), tout étant équivalente.

« premier‹ précédent111213141516171819suivant ›dernier »

Get started with Drupal 7

Marques les plus citées

toutes les marques

acheter sur OSInet

Accès direct

Recherche

Le mot du jour

coentreprise

joint-venture

in | |

Voir "joint-venture". 

Syndiquer le contenu

Dernières définitions

Chrome - Chromium - digitaalisen kuilun - ghetto sharding - HTTP - MongoDB - PNaCl - QUIC - Skia - SPDY

Un mot au hasard

VTS : Virtual Tape Server  

Alertes CERTA